Sensibiliser à la pollution sonore sous-marine

Armateurs de France a organisé cette semaine, pour ses adhérents, un atelier de sensibilisation à la pollution sonore sous-marine.

Après restitution des conclusions de l’Atelier international sur la réduction du bruit sous-marin par le transport maritime, organisé fin janvier par le Canada à l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et auquel Armateurs de France a participé, trois experts ont pris la parole. Eric Baudin, Chef du bureau Test et Mesures du Bureau Veritas a présenté le système de notation sur le bruit sous-marin proposé par la société de classification (mesure de la signature sonore et seuil de bruit à ne pas dépasser) ainsi que le programme européen AQUO1. Ce programme, permettant la modélisation du bruit sous-marin, met en exergue l’impact des navires sur la faune en fonction du trafic réel.

Damien Demoor, Développeur innovation chez Naval Group, a ensuite présenté le projet pilote européen PIACO2. Ce projet de mise en application pratique du programme AQUO, permettrait de tester à partir de 2020, différentes solutions de réduction du bruit par les navires, allant des mesures incitatives dans les ports aux solutions techniques telle que l’optimisation de l’hélice sur un navire existant. La technologie utilisée permettant de réduire le bruit a été présentée par Pol Muller, Responsable du département Naval Platform Modelling chez SIREHNA, filiale de Naval Group.

Les armateurs français étant sensibles à cette problématique et les discussions se multipliant au niveau international, Armateurs de France poursuit sa mobilisation sur ce sujet.

 

Projet AQUO : « Achieve Quieter Oceans by shipping noise footprint reduction »

Projet PIACO : « Practical Implementation of AQUO »


En savoir +

 

Photo : ©StudioPONANT - Lorraine Turci

Date publication: 
Jeudi, 7 mars, 2019 - 10:00
Retour aux actualités