Nos enjeux

Transports et services maritimes représentent plus de

100 000

emplois directs et indirects

Le transport maritime assure près de 90% des échanges mondiaux et 78% des importations françaises

Depuis 2013, notre secteur est le seul secteur industriel à contribuer positivement aux échanges extérieurs de la Nation.

Le lien entre le pavillon et emploi français est fort. L'emploi maritime français représente : 

  • 22 000 emplois directs (16 000 navigants et 6 000 sédentaires), 
  • 80 000 emplois indirects (agents maritimes, assureurs, sociétés de classification, etc.)

Les compagnies françaises elles-mêmes emploient directement
46 000 salariés dans le monde. 

Nos axes stratégiques

  • Promouvoir le « made in France » maritime autour d’une logique de filière industrielle
  • « Libérer » le statut fiscal et social du marin français
  • Moderniser le cadre fiscal pour favoriser l’investissement et renouveler la flotte
  • Assurer le rayonnement de la France au niveau international et européen
  • Valoriser l’engagement international et social du shipping français, et en faire un véritable avantage comparatif face à nos concurrents
  • Renforcer la sécurité et la sûreté des navires sous pavillon français 
  1. Créer une flotte stratégique et encourager la mise en place de filières industrielles.
  2. Adapter les dispositifs de soutien à l’investissement, grâce à une garantie publique ou un incitateur fiscal pour une flotte pérenne, un pavillon et un marché de l’emploi attractifs.
  3. Favoriser la mobilité du marin français en réformant son statut fiscal et social.
  4. Moderniser le droit du travail maritime.   
  5. Faire de la France un leader au sein des organisations internationales et européennes.
  6. Lancer un processus de réflexion sur un pavillon européen.
  7. Adopter des objectifs de réduction des émissions de CO2 du shipping (-30% en 2030), ainsi que les outils techniques et réglementaires appropriés.
  8. Adopter un plan de transition énergétique du transport maritime, notamment vers le Gaz naturel liquéfié (GNL).
  9. Développer les services en mer, afin de promouvoir une filière d’activités à haute valeur ajoutée.
  10. Mobiliser la communauté internationale pour prévenir les actes de piraterie et de terrorisme contre les navires

OBJECTIF 2025 : CAP SUR LA CROISSANCE BLEUE

marinemarchande2025.com

Retrouvez le détail de notre ambition pour la France maritime, dans notre document stratégique, « Objectif 2025 : cap sur la croissance bleue », décliné en version print et web.
Parce qu’une flotte sous pavillon français est indispensable à l’indépendance stratégique et au rayonnement économique de la France, Armateurs de France propose une charte nationale pour l’économie française du transport et des services maritimes. 

www.marinemarchande2025.com