Ponant en pole position pour la préservation de l’environnement maritime

 

Deux nouveaux partenariats pour Ponant au bénéfice de l’environnement.

 

SOLID SAIL® : UN PROTOTYPE DE VOILE INNOVANTE

Ponant, la compagnie de croisière française et les Chantiers de L'Atlantique se sont associés pour tester un prototype de voile innovante. Ce concept révolutionnaire de voila rigide Solid Sail® est testé depuis le 31 octobre sur Le Ponant pour une durée d’un an.

SOLID SAIL®

« Lorsque les Chantiers de l’Atlantique sont venus nous proposer de collaborer avec eux sur cette technologie de voile rigide, nous avons tout de suite été intéressés. Le Ponant, notre voilier historique, à l’origine de la compagnie, reste plus que jamais un navire phare de notre flotte et la propulsion vélique est sans aucun doute une énergie d’avenir. Ponant, qui place la préservation de l’environnement au cœur de ses priorités, suit naturellement avec attention cette technologie. Nous serons bien-sûr très attentifs aux résultats de ce test. » déclare Jean Emmanuel, Président de Ponant.

Les voiles rigides de plus de 300m2, qui font l’objet de deux brevets déposés respectivement en 2009 puis 2017, sont constituées de panneaux en fibre de verre, carbone et résine époxy encadrés par des lattes en carbone.

Cette toute nouvelle technologie permettra une réduction significative de la consommation d’énergie liée à la propulsion des navires, et par conséquent une diminution de l’impact environnemental.

 

SOUTIENT DU PROJET ALDABRA CLEAN UP

Ponant poursuit son engagement environnemental en apportant son soutien au projet Aldabra Clean Up. Ce projet de lutte contre la pollution plastique vise à la préservation de l’atoll d’Aldabra aux Seychelles, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et second plus grand récif corallien du monde qui abrite des espèces uniques.  

ALDABRA CLEAN UP

En plus de la mission de nettoyage qui a débutée fin février 2019, le programme consiste aussi à éduquer et sensibiliser les communautés seychelloise et mondiale à la protection de l’environnement. Ainsi, l’équipe du projet mène des recherches scientifiques pour quantifier les menaces que les plastiques imposent aux écosystèmes insulaires. Les résultats obtenus permettront d’alimenter la campagne de sensibilisation.


En savoir +

Date publication: 
Mardi, 5 mars, 2019 - 17:15
Retour aux actualités