La COP24 et le maritime

La 24ème édition de la Conférence des Parties sur le changement climatique (COP24) s’est déroulée du 2 au 14 décembre à Katowice en Pologne. Cette édition a réuni les représentants de 196 pays. Retour sur les points importants concernant le maritime.

Malgré l’adoption du guide d’application de l’Accord de Paris, signé lors de la COP21 en 2015 et entré en vigueur en 2016, les discussions n’ont pas abouti à renforcer les niveaux d’ambitions et les efforts collectifs déjà engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Bien que l’Accord de Paris n’inclue pas le secteur maritime dans ses dispositions, ce dernier multiplie les initiatives et les engagements pour réduire son empreinte carbone. L’Organisation Maritime Internationale (OMI) demeure l’instance incontournable sur les questions environnementales, élaborant des réglementations ayant vocation à s’appliquer dans le monde entier. Il est en effet primordial que les réponses du transport maritime face aux enjeux environnementaux soient globales, puisque les impacts ne peuvent être attribués à un pays en particulier.

La COP24 a aussi été l’occasion de valoriser et mettre en lumière les travaux effectués par l’OMI sur la lutte contre la pollution atmosphérique des navires au travers de l’adoption de la stratégie initiale, d’amendements à la MARPOL, et de travaux de coopération technologique et de renforcement des capacités.

Le changement climatique constitue l’une des préoccupations majeures du secteur maritime, véritable industrie motrice de nos sociétés et indispensable à leur bon fonctionnement.

©COP24


Pour en savoir + :

Date publication: 
Jeudi, 20 décembre, 2018 - 10:00
Retour aux actualités